Comment ?

Prévention, valorisation et recyclage des déchets

Présentation du SMEPE

Syndicat Mixte Entre Pic et Étang

Créé en 1991, le SMEPE, le Syndicat Mixte Entre Pic et Étang, a pour vocation de traiter les déchets ménagers et assimilés du secteur Est de l’Hérault et du secteur Ouest du Gard, soit un territoire de 89 communes réparties entre six groupements intercommunaux et représentant une population de près de 208 000 habitants.

Le syndicat pilote aussi la coordination opérationnelle des différents partenaires qui l’accompagnent dans ses missions de service au grand public.

0 Tonnes de déchets ménagers
incinérés à l′unité de valorisation de Lunel-Viel en 2017
0 Communes regroupées
pour le traitement de leurs déchets
0 Foyers alimentés
annuellement par l′électricité produite (tous usages confondus

Les raisons de sa création

Les meilleures techniques de recyclage et d’élimination des déchets

Très attachées à la préservation de leurs paysages et de leur environnement, ces communes et leurs groupements ont tenu à unir leurs efforts pour faire bénéficier leur population des meilleures techniques de recyclage et d’élimination des déchets produits sur leur territoire. Les enjeux étaient à la mesure. Le périmètre couvert par le SMEPE compte 207 841 habitants à l’année et l’équivalent de 400 000 pendant la saison estivale.

Les choix de ses fondateurs

Prévention, valorisation et recyclage

La création du SMEPE résulte ainsi d’une volonté commune de résoudre durablement les problèmes de décharges saturées et polluantes, en mettant en place des modes de traitement des déchets conformes à la protection de l’environnement. Dès le départ, la priorité a été donnée à la prévention, à la valorisation et au recyclage.

Le Syndicat est en charge de l’ensemble des compétences de la filière de traitement des déchets ménagers et assimilés qui se décline par :

  • Collecte sélective des matières recyclables propres et secs (traitée hors usine)
  • Tri-recyclage des matières (traité hors usine)
  • Valorisation organique (composteurs individuels et déchets verts), traitée hors usine
  • Valorisation énergétique par incinération, (traitée au sein de l’usine)
  • Valorisation des produits issus de l’incinération (traitée au sein de l’usine

Technologie

Un fleuron technologique

Le SMEPE a fait le choix de l’incinération au moment où elle venait d’être encadrée par une règlementation très stricte, garantissant une sécurité maximale pour la santé humaine. L’unité de valorisation de Lunel-Viel est donc une usine de nouvelle génération, construite en 1999. Ce fleuron technologique ne pose aucun des problèmes générés par les unités de première génération. Pour les élus regroupés au sein du SMEPE, c’était un préalable au choix de l’incinération et une question de responsabilité vis-à-vis de leurs administrés.

L’unité de valorisation énergétique de Lunel-Viel

Le SMEPE a pour vocation le « traitement des déchets ménagers et assimilés » des communes qu’il représente. Ainsi l’UVE de Lunel-Viel traite les déchets non recyclables de l’est de l’Hérault et de l’ouest du Gard. Les déchets y sont incinérés dans le but de produire de l’électricité, et les déchets de la combustion y sont également valorisés et recyclés.